Production fourragère

Le système fourrager est un point capital, car l’AOP Beaufort impose que 70 % des besoins alimentaires en foin et en pâture du troupeau proviennent de la zone géographique de l’appellation et/ou de région autorisées par le cahier des charges.

 

Le GAEC Alpin possède environ 80 ha de prairies de fauche répartis sur 3 Communes : Peisey, Landry, Bellentre. Cela ne représente que peu de surfaces au regard de la taille du troupeau ; Il est nécessaire d’acheter du foin dans les régions autorisées pour subvenir aux besoins des laitières.

Afin d’améliorer leur autonomie fourragère, le GAEC va miser sur l’obtention d’un meilleur rendement, tout en restant attentif à la santé du sol (analyses de sol régulières). Le choix s’est porté sur la fertilisation du sol par épandage des lisiers et compost de l’exploitation. Le mélange prairial est composé de luzerne/dactyle – plantes robustes ayant besoin de peu d’entretien et bien adaptées au milieu montagnard.

Fenaisons – Prairies de fauche Peisey / Landry/ Bellentre :

Le GAEC est équipé de matériel adapté :

  • Motofaucheuse pour les pentes
  • Tracteurs équipés de 3 faucheuses (frontales – latérales), 2 andainneurs, 3 fanneuses pour les zones plus planes permettant un gain de temps
  • La récolte se fait principalement sous forme de vrac à l’aide de 2 auto-chargeuses, puis stocké avec 2 griffes à foin dans les cellules à foin (capacité de 300 tonnes) où s’effectue le séchage en grange grâce à un système de ventilation. Les parcelles les plus éloignées sont récoltées en balles ronde avec un round-baller et un plateau. Récolte par voie sèche comme imposée par le cahier des charges de l’AOP Beaufort.